ETSY tu crois un jour que c’est déjà la nuit

il y en a qui regarde par terre

il y en a qui ne regarde rien

il y en a qui regarde de haut

il y en a qui regarde leur téléphone en oubliant de regarder la route

il y en a qui court

puis il y a moi : ça déambule, ça flâne, ça mate, ça se laisse inspirer, ça franchit des seuils vestimentaires, ça repère

et ça partage : WoWoTrésors

https://www.etsy.com/fr/shop/WoWoTresors?ref=search_shop_redirect

confinement obsessionnel #22

….sous tous les angles

phéromone : les truies ça les rend folles
c’est comme des fluides invisibles

être en phase terminale de l’adolescence

recouvrir les murs de son futur

découvrir U.S Go Home de Claire Denis / tomber raide dingue de Grégoire Colin / débouler à Saint-Charles et surplomber la ville : insaisissable odeur de la cité phocéenne

confinement obsessionnel #21

_et qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grande? _poétesse! _prends tes cachets d’abord!

waiting for {cold} hands to hit my {warmy} lulu

Springtime, it is ?

My feelings are getting worst ; no excuses to not going out.

Fresh air full of this nature making love again.

Going out. Cum inside.

Always the same.

Got to work.

Distraction. Having fun. Fuck with brainless’ bodies.

Going out. Write my name on the toilet’s wall.

Going out. Get hit by a dicky-ding-dong boy.

: Springtime

is full of empty nest.

No rest for lovers.

Is there a way to exit pain ?

Paris – 27 avril 2020