Toujours à se plaindre, Vol.13 – Si c’est pas malheureux.

« Alors tout à coup, je me suis senti comme une andouillette abandonnée par ses parents. Et par l’humanité toute entière. Seul dans un poêlon oublié sur le gaz au creux duquel le beurre commencerait à brûler. Je réclamai une lichette de vin blanc pour adoucir cette douleur d’être né, aussi ce grésillement nauséabond de la vie autour de moi. » Pierre Autin-Grenier, Toute une vie bien ratée.

Playlist :

Tragedy for you – Front 242
I’ve got the flu – Duchess says
See no Hear no – Rainbow arabia
Boy meets girl de Leos Carax
Desperate sex club – I can’t read
Damn noizy kidz – Computer Truck
En cas de malheur de Claude Autant-Lara
Stone river – Incapacitants
17 – Lille Roger
Sky, horse and death – Toru Takemitsu
Trees lounges de Steve Buscemi
Good bye candy – The centimeters
Boy meets girl de Léos Carax

The Shout de Jerzy Skolimowski
I hate politics – Urban autopsy
Ah ! Quel malheur – Desireless
Pony blues – CharleyPatton
La maman et la putain de Jean Eustache
Anne cherchait l’amour – Elli et Jacno

Auteur : Céline Rozie George Milosz

passion volcan