chastenourtemper
http://assets.tumblr.com/swf/audio_player.swf?audio_file=https%3A%2F%2Fdl.dropboxusercontent.com%2Fu%2F204437%2Fchastenourtemper.mp3&color=FFFFFF

MIX DE FILLE#3 – CHASTEN OUR TEMPER

#1 Gloss My Heart :http://www.musiques-incongrues.net/forum/discussion/666/mix-de-fille-gloss-my-heart-/#Item_9

#2 by Sylvie Astii :http://www.musiques-incongrues.net/forum/discussion/821/mix-de-fille-2/#Item_20

Jamais 2 sans 3 ?
Jamais 2 sans 3 !

Jamais 3 sans 4 ? 

PlayList Bitches :

Billie Jo Spears –
Get behind me Satan and push
Lydia Lunch – A
cruise to the moon
The Au-Pairs –
It’s obvious
Mae West –
Daytripper
Martha and the
Muffins – Echo Beach
Helen Humes – Jet
propelled papa
Kate Bush –
Running up that hill
La Bolduc – Les
femmes
Betty Davis – Game
is my middle name
Les intrigantes –
Faut savoir
Ludmila Frajt –
Srebmi zuvci
Ti-Tho –
Traümtanzer
Patti’s groove –
It won’t last long
Kleenex – Ain’t
you
Barbara – J’ai
troqué
The Kane Triplets –
Mission impossible
Chron Gen – Jet
boy Jet girl
Babes in Toyland –
Lashes
The Dreams – Aloha
Miami

GROS BISOUS & LA BONNE ÉCOUTE 

tcqcsla
http://assets.tumblr.com/swf/audio_player.swf?audio_file=https%3A%2F%2Fdl.dropboxusercontent.com%2Fu%2F204437%2Ftcqcsla.mp3&color=FFFFFF

VIEUX POTS #1 – Tout ce qui compte ce sont les arc-en-ciel 

Initialement assemblé sous les auspices d’ un « amour toujours », ce mix avait été rebaptisé « Tout ce qui compte ce sont lesarc-en-ciel » au moment de la mise en ligne incongrue, ennovembre 2010.

Force
est de constater que la référence aux arc-en-ciel est récurrente >
cf TASP #4, le premier, car il y a deux numéro 4.

Renseignements
pris, voilà ce qui l’en est du chiffre 4 :

« Le
chiffre 4 est
le chiffre symbole de notre Univers Matière. »
« Réalisations
concrètes. Stabilité. Sens de l’ordre. Rigide. »
« En
japonais, 4 est synonyme de mort »
«  C’est
encore le routinier, le maniaque ou la bête de somme, une période
du travail, souvent de dureté et de limitation, mais qui permet de
construire solidement. »
Et
enfin, « C’est
un nombre féminin »

Doublement
maniaque. Doublement féminine. Doublement concrète. Doublement la
mort. A ce propos, un couple d’égyptien dont la boite pour laquelle
je bossais a fabriqué la prothèse m’avait offert une statuette
d’Anubis pour la simple raison que, comme je suis cancer en Europe de
par ma naissance en juillet ascendante VIERGE, voire chèvre J.C + 1979, en astrologie chinoise,
je suis Anubis en Egypte. Oh Gott !
J’ose à peine imaginer l’hybride susceptible de naître de ces
associations animalières.

Anubis,
c’est le
gardien de la Nécropole. C’est merveilleux. « Puisses-tu
les éviscérer ! Puisses-tu arracher leurs cœurs !
Puisses-tu boire de leur sang ! »
 : 

Alors ? … amour + mort = arc-en-ciel ??

Je
vais plutôt me concentrer sur un copier-coller de la playlist :

0 ’00
– Lionel Marchetti – Venus communication
1’35
– Numbers – Insomnia
2’58
– Throbbing Gristle – Hot on the heels of love
7’14
– Kevin Blechdom – You’re never fully dressed (without a
smile)
9’42
– Pop Tatari – Nice B-O-R-E guy and boyoyo touch
10’36
– Robotnicka – Object liberation Go
11’30
– Ida Marie – Louie, i know i’m always drunk
14’17
– François de Roubaix – Ballet Mécanique
17’02
– Sonic Youth – Skink
21’10
– Anal Cunt – Wanna grow old with you
23’55
– Karl Biscuit – La Morte
27’40
– The Small Faces – Itchycoo Park
30’25
– Pipilotti Rist – Victim of this song
35’13
– Aksak Maboul – i viaggi formano la gioventù

Ce sont donc les yeux gaiement remplis d’amour que je vous souhaite la BONNE ECOUTE ! Bisous doux !

Mix chômage / bienvenue à jardiglande

chomagejardiland

Chômage musical luxuriant & jardin d’Éden oxydé.

 

Trouver de la musique sur l’internet se révéla plus facile que trouver du
travail.

C’est déjà l’heure
de la sieste sous les arbres en acier des usines désaffectées.
Pourvu que les livreurs du bureau de Cheutchi n’arrivent pas à ce
moment-là, ça foutrait cette belle journée grisâtre en l’air !

 

Playlist :

CH-BB – Chou-chou
Roderick –
Querelle
Andromeda Complex –
La philosophie dans le boudoir
Hiena – Untitled
Institution DOL –
The Poet
Flesh United –
BDSM
Reverse Baptism –
Big Bitch Cathy
Der DAF/DOS Staat – Dein Körper
Nightmare lodge –
Mr iceberg’s orgasm
SIFIR – MMMMMM
In Sotto Voce –
Industria
TEETH !!! –
Dead boys
Adieu Rita – S.
Labarthe (extrait)

 

BONNE ECOUTE & BAISERS METALLIQUES

Toujours à se plaindre [parler aux animaux]

talk20to20the20animals
http://assets.tumblr.com/swf/audio_player.swf?audio_file=https%3A%2F%2Fdl.dropboxusercontent.com%2Fu%2F204437%2FTASP%2Ftalk%2520to%2520the%2520animals.mp3&color=FFFFFF

Toujours à se plaindre, Vol. 15 – Finies les conneries II : I talk to the animals

Il est bien ce lundi, ensoleillé, tout ça, tout ça. Toute guillerette, je marche à fière allure vers l’internet pour poster la suite et fin des conneries. Soudain, silence. Il n’y a plus de musique au bout du câble. Rha putain. NON. Pas mon téléphone !
C’est mon seul lien avec le monde extérieur depuis le nidonjon. Je
suis dépitée. C’est NUL de voler. NUL NUL NUL. Tout est NUL !

Enfin non. Pas tout. Cette playlist ne l’est pas.

GROS BISOUS & Bonne écoute !

 

Playlist :

L’oiseau – Pierre
Schaeffer
Les diaboliques de
Clouzot (extrait)
Le secret – Art
Zoyd
Baal – Klaus
Doldinger
Going under – Left
Hand Right Hand
I’m an elephant –
Juicy Panic
In the jungle –
Calling Hearts
Vivre sa vie de
Jean-Luc Godard (extrait)
Chicken walk –
Hasil Adkins
Basilisk part two –
Legendary Pink Dots
Psyko billy –
Felix Kubin
Crisis –
Problemist
Lil animal bloody
hand – Teenage Waistland
L’oiseau + les
diaboliques
Hybride – Pushy !
Pig fuck – Debt of
nature
Sentimentale Jugend
– Keine Ahnung
Pussycat 69 –
Piero Umiliani
Crystal cat – Dan
Deacon
Baboon – De Babz
To be continued –
Syndicat Electronique
Les diaboliques de
Clouzot (extrait)

 

La psychose est d’ordre obsessionnelle. Fact !

L’alcool intensifie
la psychose. Fact !

Ne plus boire devint
sa nouvelle obsession. C’est idiot.

Les mots sont
idiots.

Les humains sont
idiots.

… Dévastée par
la page blanche.

… Emmurée dans le silence.

Ce qui doit arriver, arrivera.

TASP_14
http://assets.tumblr.com/swf/audio_player.swf?audio_file=https%3A%2F%2Fdl.dropboxusercontent.com%2Fu%2F204437%2FTASP%2FTASP_14.mp3&color=FFFFFF

Chères auditrices, chers auditeurs, cheers,

Un TASP fin prêt depuis le 5 janvier de l’an 15. Un TASP dans la lancée d’une année touchant à son début, ancrée dans la continuité. Sans internet. Hélas !

L’an 14 l’aura contrainte à s’envoler sans filet et à garder la face en accusant le coup. Pour autant, l’an 15 saura émanciper les ailes du désir et se figurer d’un « tout va bien »

Le passage du 14 vers le 15 se fit piétonnier, tout tracé dans de belles lignes régulières et sonores, plongé dans la joie d’une nuit blanche et cordiale.

Mozart était là. Une vieille tante élégante en jupe droite, aussi.

Soldats de l’immoralité, nous partîmes cette nuit-là dans nos retranchements et nous amputâmes de nos vicissitudes méthanalisant ainsi nos encyclopédiques pathologies. [pfiou, on en a encore foutu partout !]

FINIES LES CONNERIES !

Meôw bises & bonne écoute !

Playlist :

Les diaboliques – Georges Van Parys
Yeahh – Verboten
I’m a mess – Big Black
Wait and see – The Honeymoon Killers
Einmal in der Woche schreien – Siriusmo
Gag – Bourbonese Qualk
Build High – Pixies
Tomorrow’s world – John Baker
Funf et demi – Donkiri
Who gives a fuck about the show – p.r.o.b.l.e.m.s
Face it – Else Marie Pade
Ever is over all – Pipilotti Rist
The Future Now – Psychic Youth
Non stop booty puke – Secrétions romantiques
In town – Pacific 231
Catatonic – Babes in Toyland
Chiale – La race
Happy morning – La Sellrose Can Can

En fin de compte les DRM allaient briser l’étreinte onirique d’une toile dont elle devint la mouche.

Mouchée, la p’tite ! Ouais. Petite morveuse, va !

Toujours à se plaindre, Vol.13 – Si c’est pas malheureux.

« Alors tout à coup, je me suis senti comme une andouillette abandonnée par ses parents. Et par l’humanité toute entière. Seul dans un poêlon oublié sur le gaz au creux duquel le beurre commencerait à brûler. Je réclamai une lichette de vin blanc pour adoucir cette douleur d’être né, aussi ce grésillement nauséabond de la vie autour de moi. » Pierre Autin-Grenier, Toute une vie bien ratée.

Playlist :

Tragedy for you – Front 242
I’ve got the flu – Duchess says
See no Hear no – Rainbow arabia
Boy meets girl de Leos Carax
Desperate sex club – I can’t read
Damn noizy kidz – Computer Truck
En cas de malheur de Claude Autant-Lara
Stone river – Incapacitants
17 – Lille Roger
Sky, horse and death – Toru Takemitsu
Trees lounges de Steve Buscemi
Good bye candy – The centimeters
Boy meets girl de Léos Carax

The Shout de Jerzy Skolimowski
I hate politics – Urban autopsy
Ah ! Quel malheur – Desireless
Pony blues – CharleyPatton
La maman et la putain de Jean Eustache
Anne cherchait l’amour – Elli et Jacno

Toujours à se plaindre, Vol.12 – Hypoconnedriaque : cirrhose m’a tuer.

“Ah ça, en Amérique, ils savent boire!” Jean-Loup Goudou, réalisateur français, exilé aux States, a couché avec Sue Ellen.

Ça a commencé avec des crampes d’estomac. Et fini en épaisses boules de sang. Vomir des boules de sang comme un chat qui dégobille ses croquettes. Suis-je en train de devenir un chat? Ou suis-je devenue une “death passenger”? J’ai appelé Bukowski. Il avait la gueule de bois. Santé! Eh mais la santé, c’est une prison! TOUT VA BIEN.

Toujours à se plaindre, Vol. 11 – Le mix extraordinaire d’un être ordinaire sans ordi.

A moins que ce ne soit le contraire.

Toujours est-il, la vie sans ordi, c’est moche, ça pique, ça mord plus, le poil devient moins brillant, les dents font mal, ça tourne en rond, ça pique, ça mord plus, le poil devient moins brillant, les dents font mal, ça tourne pas rond, ça pique, ça mord plus, le poil devient moins brillant, les dents font mal, ça tourne bleu, …

ça fait même une playlist : 

L’ordinateur en folie

Claude Larson – Reflections

Welt am Draht (RW Fassbinder)

Joel Vandroogenbroek – High computer tension

Dorothée – Monsieur l’ordinateur – introduction

The Saboten – Orgasm

Sonic Youth – Computer age (Neil Young cover)

Alphaville (Jean-Luc Godard)

Tetsuo (Shiniya Tsukamoto) – Drill sex

Perrey & Kingsley – Computer in love

Tetsuo (Shiniya Tsukamoto) – Drill sex 2

Carl Craig & Laurent Garnier – Computer games ( Y.M.O remix)

Lain serial experiments

Surprise !

Kraftwerk – Computer Liebe

Gangpol und Mit – Compulsive computer

Henri Salvador – Beta gamma l’ordinateur

ZOUBIZOU & bonne écoute! 

Toujours à se plaindre, Vol. 9 – Bête comme chou et poire d’angoisse

 Se peut-il qu’Elle me fasse pardonner les ambitions continuellement écrasées,  qu’une fin aisée répare les âges d’indigence,  qu’un jour de succès nous endorme sur la honte de notre inhabileté fatale,
     (Ô palmes ! diamant !  Amour, force !  plus haut que toutes joies et gloires!  de toutes façons, partout, Démon, dieu,  Jeunesse de cet être-ci ; moi !)
     Que des accidents de féerie scientifique et des mouvements de fraternité sociale soient chéris comme restitution progressive de la franchise première ?…
     Mais la Vampire qui nous rend gentils commande que nous nous amusions avec ce qu’elle nous laisse, ou qu’autrement nous soyons plus drôles.
     Rouler aux blessures, par l’air lassant et la mer : aux supplices, par le silence des eaux et de l’air meurtriers ; aux tortures qui rient, dans leur silence atrocement houleux. 

Arthur Rimbaud 

Toujours à se plaindre, Vol. 8 – G FaiM (un point c’est tout)

“Après quoi il fientait, pissait, rendait sa gorge, rotait, pétait, baillait, crachait, toussait, sanglotait, éternuait et se morvait tel un archidiacre. Pour vaincre la rosée et mauvais air, il déjeunait ensuite de belles tripes frites, de succulentes tranches de bœuf grillées sur des charbons, de délicieux jambons, de savoureuses grillades de chevreaux et de force soupes de primeurs.” Rabelais, Gargantua