Toujours à se plaindre, Vol. 16 – poudre pâtissière


16 complaintes HYPER saisissantes et en NUMMER blasonnées réunies ici-là :

https://www.dropbox.com/sh/jz1yx6x8dx63dom/AACQuqnTEDkne1WMGus9wFRWa?dl=0


JE NE COMPRENDS PAS TUMBLR :: TUMBLR EST MORT À L’INTÉRIEUR

Uuuuuuh ohlalalala comme j’aimerais vous parler du  Toujours à se plaindre, Vol.17 mais ça gâcherait la surprise du retour au front d’un duo naturellement immoral, aux caractères immortels et à la poésie irradieuse parce qu’on est pas sérieux quand on a dix-sept ans de débauche aux trousses. Bis bald, Freunde !

En attendant l’ascèse du 17, plaignez-moi d’être encore en vie.

GROS BISOUS & BONNE ÉCOUTE <3

Toujours à se plaindre [parler aux animaux]

talk20to20the20animals
http://assets.tumblr.com/swf/audio_player.swf?audio_file=https%3A%2F%2Fdl.dropboxusercontent.com%2Fu%2F204437%2FTASP%2Ftalk%2520to%2520the%2520animals.mp3&color=FFFFFF

Toujours à se plaindre, Vol. 15 – Finies les conneries II : I talk to the animals

Il est bien ce lundi, ensoleillé, tout ça, tout ça. Toute guillerette, je marche à fière allure vers l’internet pour poster la suite et fin des conneries. Soudain, silence. Il n’y a plus de musique au bout du câble. Rha putain. NON. Pas mon téléphone !
C’est mon seul lien avec le monde extérieur depuis le nidonjon. Je
suis dépitée. C’est NUL de voler. NUL NUL NUL. Tout est NUL !

Enfin non. Pas tout. Cette playlist ne l’est pas.

GROS BISOUS & Bonne écoute !

 

Playlist :

L’oiseau – Pierre
Schaeffer
Les diaboliques de
Clouzot (extrait)
Le secret – Art
Zoyd
Baal – Klaus
Doldinger
Going under – Left
Hand Right Hand
I’m an elephant –
Juicy Panic
In the jungle –
Calling Hearts
Vivre sa vie de
Jean-Luc Godard (extrait)
Chicken walk –
Hasil Adkins
Basilisk part two –
Legendary Pink Dots
Psyko billy –
Felix Kubin
Crisis –
Problemist
Lil animal bloody
hand – Teenage Waistland
L’oiseau + les
diaboliques
Hybride – Pushy !
Pig fuck – Debt of
nature
Sentimentale Jugend
– Keine Ahnung
Pussycat 69 –
Piero Umiliani
Crystal cat – Dan
Deacon
Baboon – De Babz
To be continued –
Syndicat Electronique
Les diaboliques de
Clouzot (extrait)

 

La psychose est d’ordre obsessionnelle. Fact !

L’alcool intensifie
la psychose. Fact !

Ne plus boire devint
sa nouvelle obsession. C’est idiot.

Les mots sont
idiots.

Les humains sont
idiots.

… Dévastée par
la page blanche.

… Emmurée dans le silence.

Ce qui doit arriver, arrivera.

TASP_14
http://assets.tumblr.com/swf/audio_player.swf?audio_file=https%3A%2F%2Fdl.dropboxusercontent.com%2Fu%2F204437%2FTASP%2FTASP_14.mp3&color=FFFFFF

Chères auditrices, chers auditeurs, cheers,

Un TASP fin prêt depuis le 5 janvier de l’an 15. Un TASP dans la lancée d’une année touchant à son début, ancrée dans la continuité. Sans internet. Hélas !

L’an 14 l’aura contrainte à s’envoler sans filet et à garder la face en accusant le coup. Pour autant, l’an 15 saura émanciper les ailes du désir et se figurer d’un « tout va bien »

Le passage du 14 vers le 15 se fit piétonnier, tout tracé dans de belles lignes régulières et sonores, plongé dans la joie d’une nuit blanche et cordiale.

Mozart était là. Une vieille tante élégante en jupe droite, aussi.

Soldats de l’immoralité, nous partîmes cette nuit-là dans nos retranchements et nous amputâmes de nos vicissitudes méthanalisant ainsi nos encyclopédiques pathologies. [pfiou, on en a encore foutu partout !]

FINIES LES CONNERIES !

Meôw bises & bonne écoute !

Playlist :

Les diaboliques – Georges Van Parys
Yeahh – Verboten
I’m a mess – Big Black
Wait and see – The Honeymoon Killers
Einmal in der Woche schreien – Siriusmo
Gag – Bourbonese Qualk
Build High – Pixies
Tomorrow’s world – John Baker
Funf et demi – Donkiri
Who gives a fuck about the show – p.r.o.b.l.e.m.s
Face it – Else Marie Pade
Ever is over all – Pipilotti Rist
The Future Now – Psychic Youth
Non stop booty puke – Secrétions romantiques
In town – Pacific 231
Catatonic – Babes in Toyland
Chiale – La race
Happy morning – La Sellrose Can Can

En fin de compte les DRM allaient briser l’étreinte onirique d’une toile dont elle devint la mouche.

Mouchée, la p’tite ! Ouais. Petite morveuse, va !

Toujours à se plaindre, Vol.13 – Si c’est pas malheureux.

« Alors tout à coup, je me suis senti comme une andouillette abandonnée par ses parents. Et par l’humanité toute entière. Seul dans un poêlon oublié sur le gaz au creux duquel le beurre commencerait à brûler. Je réclamai une lichette de vin blanc pour adoucir cette douleur d’être né, aussi ce grésillement nauséabond de la vie autour de moi. » Pierre Autin-Grenier, Toute une vie bien ratée.

Playlist :

Tragedy for you – Front 242
I’ve got the flu – Duchess says
See no Hear no – Rainbow arabia
Boy meets girl de Leos Carax
Desperate sex club – I can’t read
Damn noizy kidz – Computer Truck
En cas de malheur de Claude Autant-Lara
Stone river – Incapacitants
17 – Lille Roger
Sky, horse and death – Toru Takemitsu
Trees lounges de Steve Buscemi
Good bye candy – The centimeters
Boy meets girl de Léos Carax

The Shout de Jerzy Skolimowski
I hate politics – Urban autopsy
Ah ! Quel malheur – Desireless
Pony blues – CharleyPatton
La maman et la putain de Jean Eustache
Anne cherchait l’amour – Elli et Jacno

Toujours à se plaindre, Vol.12 – Hypoconnedriaque : cirrhose m’a tuer.

“Ah ça, en Amérique, ils savent boire!” Jean-Loup Goudou, réalisateur français, exilé aux States, a couché avec Sue Ellen.

Ça a commencé avec des crampes d’estomac. Et fini en épaisses boules de sang. Vomir des boules de sang comme un chat qui dégobille ses croquettes. Suis-je en train de devenir un chat? Ou suis-je devenue une “death passenger”? J’ai appelé Bukowski. Il avait la gueule de bois. Santé! Eh mais la santé, c’est une prison! TOUT VA BIEN.

Toujours à se plaindre, Vol. 11 – Le mix extraordinaire d’un être ordinaire sans ordi.

A moins que ce ne soit le contraire.

Toujours est-il, la vie sans ordi, c’est moche, ça pique, ça mord plus, le poil devient moins brillant, les dents font mal, ça tourne en rond, ça pique, ça mord plus, le poil devient moins brillant, les dents font mal, ça tourne pas rond, ça pique, ça mord plus, le poil devient moins brillant, les dents font mal, ça tourne bleu, …

ça fait même une playlist : 

L’ordinateur en folie

Claude Larson – Reflections

Welt am Draht (RW Fassbinder)

Joel Vandroogenbroek – High computer tension

Dorothée – Monsieur l’ordinateur – introduction

The Saboten – Orgasm

Sonic Youth – Computer age (Neil Young cover)

Alphaville (Jean-Luc Godard)

Tetsuo (Shiniya Tsukamoto) – Drill sex

Perrey & Kingsley – Computer in love

Tetsuo (Shiniya Tsukamoto) – Drill sex 2

Carl Craig & Laurent Garnier – Computer games ( Y.M.O remix)

Lain serial experiments

Surprise !

Kraftwerk – Computer Liebe

Gangpol und Mit – Compulsive computer

Henri Salvador – Beta gamma l’ordinateur

ZOUBIZOU & bonne écoute!