On m’dit jamais rien #CMCDXXIIVIII

Else Marie Pade est danoise. Else Marie Pade était amie avec Pierre Schaeffer. Else Marie Pade aime les bulles, j’aime Else Marie Pade. Else Marie Pade sur “face it” a non seulement composé cette magnifique symphonie magnetophonique (1958) qu’elle décrit ainsi “that is simply a day soundscape of the city of Copenhagen”  mais en plus, elle raconte la petite sirène, en danois, pendant 42mn – que du bonheur! 


toujours20C3A020se20plaindre20-20vol1
http://assets.tumblr.com/swf/audio_player.swf?audio_file=https%3A%2F%2Fdl.dropboxusercontent.com%2Fu%2F204437%2FTASP%2Ftoujours%2520%25C3%25A0%2520se%2520plaindre%2520-%2520vol1.mp3&color=FFFFFF

Toujours à se plaindre, Vol.1

Mais oui! Que serait Mégapute si y’avait pas TOUJOURS un truc qui cloche? Le premier, c’est aussi le plus courant : le mal de dents!!! Pas encore reconnu légalement comme circonstance atténuante en cas de meurtre, pffffffffffffff 

Playlist à s’arracher la tête : 

Aksak
Maboul – retour chez les futuristes
Genghis
Tron – Badlands
Kas
Product – Docteur Insane
Blechdom
& Chadbourne – Graveyard
Zeigenkopf
– Death in Disguise
Death
Sentence: Panda! – Chicken and Cheese
Miriodor
– Mata-Hari
Jean
Neplin – Human resurrected
Müm
– A little bit, sometimes
Bruce
Haak – Mean Old Devil
David
Bowie – Chant of the ever circling skeletal family
Jacques
Higelin – Encore une journée de foutue

BISOUS 

Les glaces de Sibérie

ne seront bientôt plus qu’un chaleureux souvenir

             Audaces auditives

                             au goût de sparadrap

Je m’arrache à ce lit froid en claquant des dents dont les empreintes 

                                    BAIGNeNT

sur la surface collante des amoures salées.

                   Conservatrice enferraillée de bison, 

ta toison d’or vermeil n’est éclatante que suspendue en vitrine de friperie

                         ANDOUILLETTES ! ANDOUILLETTES !

Les glaces à l’andouillette ne seront bientôt plus qu’une carcasse de souvenirs.