Confinement obsessionnel #7

La réalité, n’est-ce pas tout ce qu’on ignore ?

À peine ses yeux ne sont-ils plus collants que son cerveau lui demande des explications

Treize jours. « déjà ! » ?

…il y a encore au moins six semaines à tenir

« encore » !

Pourquoi sa première pensée n’est-elle pas son actualisation pôle-emploi ?

être une bonne fifille : payer son loyer, remplir ses placards de nourriture saine

Pourquoi allumer son ordi quand le café n’a pas été avalé et digéré ?

Tu commences à déconner grave.

Alors ?

Tu t’abandonnes. Tu cries de plaisir. Tu entends tes voisins rougir.

Pourquoi vérifier l’existence d’une adresse mail ?

Tu sais comment cela se terminera.

Alors ?

Sois patiente, tu sais que ce sont tes névroses qui motivent ton désir.

…Agnès…

Dans le confinement obsessionnel ce sont les mains qui reviennent

chaque image / pause / capture d’écran 

:: toutes ces mains longues et fines

souvent féminines

L’araignée.

Qu’en est-il de cette douche chaude ; de ce savon ambré ; de ce peignoir épais et réconfortant ; de cette crème à l’odeur rassurante ; de ces tissus si doux ; de ce manteau chaud ?

Où sont ton masque, tes gants, ton autorisation de sortie et tes clefs ?

Ce sera chips au wasabi, betteraves et paille d’or framboise./

Auteur : Céline Rozie George Milosz

passion volcan