POTENTI.ELLE.S

telle mère telle écume

les bras de mère articule la rage

s’arracher à la brume

traverser tes larmes à la nage

nul.le ne pourra amputer les souvenirs d’amertume

nul.le ne saura occulter les dérapages

au clair de lune les toits fument

et enveloppent selon l’adage

qu’importe qu’iels s’enrhument

le nez collé aux lumières du passage

ton retour aux odeurs d’agrumes

indigeste carnage

tu cries notre inconsistance

sans jamais rejoindre la danse

tu soupires notre existence

orange sanguine dépourvue d’espérance

méduse médisante à l’amour aveugle

plus tu aimes, plus tu beugles

à jamais, pour toujours : virages !!!

Auteur : Céline Rozie George Milosz

passion volcan